Historique

2005 – 2015 : 10 ans de succès

FrancoQueer est né de la volonté de 9 gars, francophones et francophiles, LGBT, en 2005. Devant le manque d’organisation francophone LGBT à Toronto, ils ont décidé de prendre les choses en main, et de former un « comité consultatif ». Ils organisent la première levée de fonds pour financer les activités de la fondation.

 
Dès avril 2006, FrancoQueer était officiellement née. En juin, l’assemblée générale de fondation avait lieu. C’était le lancement d’une organisation qui a pris une place prépondérante à Toronto et en Ontario.
Dès le lancement de l’association, FrancoQueer apporte son soutien à un jeune réfugié gay francophone originaire de Somalie.

 

En 2007, FrancoQueer participe pour la première fois à la Foire communautaire de Pride Toronto. Et commence une longue tradition d’apéros du jeudi, les Apéros Arcs en Ciels.

 

En 2008, FrancoQueer planche sur le projet Action Positive VIH-Sida, pour répondre à la demande d’un organisme spécifique aux questions liées au VIH en français en Ontario. FrancoQueer continue ses actions de soutien, et aide pour la première fois une lesbienne francophone (originaire du Cameroun) a obtenir son statut de réfugiée.
Une levée de fonds est organisée pour aider les personnes démunies qui vivent avec le VIH.

 

2009 est une année charnière pour FrancoQueer. Action Positive devient une organisation à but non lucratif, et se sépare complètement de FrancoQueer. FrancoQueer repense sa mission, et se reconcentre sur les personnes LGBT.

 

L’année 2010 est une année clefs. La campagne Capote aux Max est lancée, afin de sensibiliser les jeunes aux bonnes pratiques sexuelles.
Des ateliers de sensibilisation à l’homophobie dans les écoles francophones sont mis en place.

 

En 2011, Toronto accueille sa toute première Franco Fierté / Franco Pride, avec un village francophone exceptionnel.
Les apéros Arcs en Ciels sont plus fréquents (10 par ans).

 

En septembre 2012, le projet « Histoires de Fiertés » propose plusieurs témoignages de personnes âgées francophones LGBT dans le cadre d’un site internet. Le succès est au rendez-vous.

 

L’année 2012, qui voit Action Positive grandir, est une période de défi pour FrancoQueer, qui parvient tout de même à assurer une présence minimale lors de Pride 2012.

 

Mais dès 2013, Franco Fierté est de retour avec un superbe festival soutenu par l’ensemble de la communauté.
Des groupes de soutien et d’entraide sont mis en place à Toronto pour les personnes LGBTQIA immigrantes et réfugiées.

 

En 2014, la Franco Fierté est un festival de très grande ampleur. À l’occasion de la World Pride, les francophones défilent enfin sur la rue Yonge. 18 évènements en 11 jours ont fait de ce festival un grand moment.

 

2015 commence fort, avec, en mars, la publication d’un rapport (en collaboration avec OCASI) sur la situation des nouveaux arrivants francophones. Plus que jamais, le rôle de FrancoQueer dans le combat contre l’homophobie et la transphobie apparaît comme central. Il y a encore beaucoup à faire, mais vous pouvez compter sur nous pour relever nos manches !

 

On se prépare à célébrer le 400ième avec une Franco Fierté au couleur de Champlain et de la francophonie Arc en ciel.